Addictions

addictions-1

La consommation de tabac, d’alcool, de drogues ou de certains médicaments est néfaste pour tout un chacun. Les femmes enceintes et allaitantes sont encore plus exposées de par le lien étroit entre leur organisme et celui de leur enfant.

Les effets néfastes de tous ces produits sur la mère et l’enfant sont connus, mais la prévention existe. Via cet espace d’enseignement vous pourrez trouver des pistes de solution si vous êtes confrontés à une telle problématique.

Tout arrêt ou diminution à tout moment est bénéfique pour tous!

addictions-2ADDICTION AU TABAC

Le tabagisme a des effets non négligeables sur la santé en général et sur la grossesse en particulier:

Etre fumeur représente une triple dépendance :

  • Dépendance physique à la nicotine : vous pouvez mesurer celle-ci en faisant le test de Fagenström et consultez ensuite le tableau ci-dessous pour prendre connaissance des effets bénéfiques de l'interruption de votre consommation de cigarettes.
  • Dépendance psychologique : soutien moral, stimulation intellectuelle ...
  • Dépendance comportementale : habitudes, convivialité, ...

 

Dernière cigaretteEffets bénéfiques
Delcroix M. « La grossesse et le tabac », Que sais-je ? PUF 2007. Page 73.

20 minutes

Normalisation de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque.

Extrémités plus chaudes.

8 heures Augmentation de O2 sanguin.
Diminution du CO et de l’HbCO  de moitié.

24 heures Diminution du risque cardio-vasculaire :
- complications gravidiques : hématome rétroplacentaire, métrorragies,
- complications non gravidiques : infarctus.

48 heures Croissance des terminaisons nerveuses (amélioration du goût et de l’odorat).
Stimulation de l’appétit.
Normalisation de la croissance fœtale (correction du RCIU3).

72 heures Respiration plus aisée :
- augmentation de la capacité pulmonaire,
- diminution de la toux, de la dyspnée, de la congestion sinusale.
Diminution des risques de prématurité, de rupture prématurée des membranes et
de mort in utero.

2 à 3 semaines Amélioration de la circulation sanguine et de la fonction respiratoire.

1 à 3 mois Recroissance des cils bronchiques : production physiologique de mucus.
Réduction des infections ORL et broncho-pulmonaires durant la grossesse.
Diminution de la toux et de la fatigue ; on récupère du souffle.

 

 

 



Retour à la page précédente