L’abdominoplastie avec transposition de l’ombilic

En plus des indications médicales, les personnes insatisfaites de leur image corporelle peuvent avoir recours à une intervention de chirurgie esthétique pour embellir leur silhouette.

abdominoplastie 2

Cliquez sur la ou les questions vous intéressant :


Une abdominoplastie avec transposition de l’ombilic (ou plastie abdominale étendue) est une intervention chirurgicale qui consiste à retirer l’excédent de peau et des tissus graisseux situés entre le nombril et la zone pubienne et de retendre la peau saine.

Elle peut être complétée, si nécessaire, par une lipoaspiration abdominale et/ou un resserrement des muscles abdominaux notamment en cas de diastasis, d’hernie, ou d’éventration.

Pratiquée par un chirurgien sous anesthésie générale ou anesthésie locorégionale (rachianesthésie ou péridurale), la durée de l’intervention varie entre 1h30 et 3 heures selon les cas.

La durée d’hospitalisation varie de 1 à 4 jours.

Le résultat esthétique est visible entre 3 à 6 mois après l’abdominoplastie.

Après ce type d’intervention, il est recommandé aux patients de suivre une hygiène de vie saine (alimentation équilibrée et activités physiques).

  


L’abdominoplastie avec transposition de l’ombilic est indiquée en cas de lésions importantes de la peau (cicatrices, perte de tonicité et d’élasticité, vergetures importantes, distension de la peau, …), un important relâchement musculaire, un amaigrissement important, des grossesses successives ou des séquelles d’interventions chirurgicales mais aussi une insatisfaction de l’image corporelle.

Pour pouvoir bénéficier de ce type d’intervention, il convient :

  • De présenter un bon état de santé général,
  • D’enregistrer un poids stable,
  • D’attendre un résultat réaliste,
  • D’avoir au minimum 18 ans.

Attention : le tabac peut être à l’origine de graves complications cutanées, respiratoires ou cardiaques.

Il est préconisé un arrêt complet du tabac au moins un mois avant l’intervention puis jusqu’à cicatrisation complète. Respecter ces consignes est un élément important quant à la réussite esthétique finale.

 


L’abdominoplastie est une plastie abdominale étendue qui consiste à retirer une large portion de peau située entre l’ombilic et le pubis.

La peau située au-dessus du nombril est ensuite « redrapée » vers le bas afin de reconstituer une paroi abdominale avec une peau de bonne qualité.

Durant cette chirurgie, la graisse en excès peut être retirée par lipoaspiration et les muscles distendus remis en tension.

Deux incisions sont réalisées :

  • Une incision au niveau de l’implantation des poils pubiens (cicatrice transversale sus-pubienne). Celle-ci est plus ou moins longue selon l’importance et la localisation de la peau retirée.
  • Une incision autour de l’ombilic (cicatrice circulaire péri-ombilicale)

abdominoplastie 3
Schéma provenant de la fiche d’information (SOF.CPRE)
http://www.plasticiens.fr/interventions/Fiches/422.pdf 

En fin d’intervention, un pansement modelant est confectionné avec mise en place d’une gaine de contention.

  


Les cicatrices sont surveillées attentivement durant les semaines qui suivent l’intervention.

Durant les deux, trois premiers mois qui suivent l’opération, les cicatrices présentent un aspect rosé. Après le troisième mois, elles commencent à s’estomper et ce, de manière progressive pendant 1 à 3 ans.

abdominoplastie 4
Schéma provenant de la fiche d’information (SOF.CPRE)
http://www.plasticiens.fr/interventions/Fiches/422.pdf 

 

Une bonne cicatrisation dépend de l’état de santé du patient et/ou de son hygiène de vie. Dans certains cas, cette cicatrisation peut être compromise notamment en cas d’obésité, de diabète, de tabagisme, ou d’une hygiène corporelle insuffisante.

  


Les plaies sont nettoyées et désinfectées.

En règle générale, le système de drainage (présence de deux redons) est retiré selon les consignes du chirurgien.

Des antalgiques et anti-inflammatoires sont donnés en cours d’hospitalisation et sont prescrits pour le retour à domicile.

Un rendez-vous chez le chirurgien est planifié pour contrôler la bonne évolution des cicatrices après l’intervention.

 

 

 

  • Une gaine de soutien est à porter jour et nuit durant 2 à 4 semaines (selon les recommandations du chirurgien).
  • Les douches sont proscrites jusqu’au retrait du pansement, les bains, baignades, jacuzzi, interdits pendant 4 semaines.
  • Tous les gestes classiques de la vie quotidienne sont autorisés sauf le port de charge lourde (enfants en bas âge compris) et les mouvements brusques (ménage notamment).
  • La reprise du sport peut se faire à partir de la 6ème semaine suivant l’intervention.
  • Il ne faut pas prendre de médicaments contenant de l’aspirine.
  • Éviter les expositions au soleil directement sur les cicatrices.
  • Un repos de deux semaines est à prévoir.
 


Comme pour toute intervention chirurgicale, le risque zéro n’existe pas et d’éventuelles complications liées à l’acte chirurgical et à l’anesthésie peuvent survenir :

  • Un hématome
  • Une infection
  • Un épanchement lié à un écoulement de la lymphe et à un suintement de la graisse
  • Une nécrose cutanée (surtout en cas de diabète et de tabagisme)
  • Des altérations de la sensibilité de la paroi abdominale
  • Des accidents thromboemboliques tels que phlébite ou embolie pulmonaire (rares)
 


Il est conseillé de réaliser ce type d’intervention après les grossesses.

À savoir qu’il convient également de faire attention aux grandes variations de poids pour ne pas altérer le résultat de l’intervention.

 


L’abdominoplastie peut être en partie remboursée par la Caisse Nationale de Santé aux conditions suivantes :

  • « Un tablier abdominal recouvrant partiellement le pubis »,
  • L’IMC (indice de masse corporelle) ou BMI<30,
  • Perte documentée de plus de 30% du poids maximal avant régime ou intervention bariatrique.

Si l’abdominoplastie ne rentre pas dans les critères d’intervention de la CNS, celle-ci est totalement à la charge de la patiente et un arrêt maladie n’est pas délivré.

 

 



Retour à la page précédente