La contraception d’urgence hormonale

En quoi consiste la contraception d'urgence hormonale ?

pilule lendemainLa contraception d'urgence hormonale, appelée pilule du lendemain, peut être utilisée comme méthode de rattrapage après un rapport sexuel non ou mal protégé ou en cas d'échec d'une méthode contraceptive (rupture préservatif,...).
Elle a pour objectif d'empêcher la fécondation. Ce n'est pas une méthode d'avortement.

La pilule du lendemain peut être prise dans plusieurs cas de figure :

  • rapport non protégé,
  • oubli de la pilule supérieur à 12 heures (ou à 3 heures pour les pilules contenant un progestatif seul)
  • rupture du préservatif, un préservatif mal placé,
  • vomissements et diarrhées après la prise de la pilule,
  • expulsion ou oubli de l'anneau vaginal supérieur à 3 heures,
  • etc. 

Cette contraception se présente sous la forme d'un seul comprimé et agit principalement en retardant l'ovulation.

Il en existe deux sortes :

La pilule à base de lévonorgestrel (Norlevo®) dont le principe actif est un progestatif.

Efficacité : il est possible de prendre cette pilule jusqu'à 72 heures (3 jours) suivant un rapport non protégé ou mal protégé. Son efficacité diminue avec le temps, sa prise est donc conseillée dans les 12 heures, vous pouvez donc attendre le lendemain pour l'acheter.

Elle est délivrée sans ordonnance en pharmacie ou au planning familial, non remboursable par la CNS.

La pilule à base de l'ulipristal (Ellaone ®) dont le principe actif est un inhibiteur de la progestérone.

Efficacité : cette pilule est efficace jusqu'à 120 heures (5 jours) après un rapport non protégé ou mal protégé. Néanmoins, afin que son efficacité soit optimale, il est recommandé de prendre cette contraception d'urgence au plus proche du rapport sexuel.
Elle est plus efficace que la pilule au lévonorgestrel.

Elle est délivrée sans prescription médicale, non remboursable par la CNS.

L'efficacité des deux produits peut être compromise dans les cas suivants :

  • vomissements dans les 3 heures qui suivent la prise de la contraception d'urgence : dans ce cas, il faut reprendre un nouveau comprimé dès que possible;
  • prise de médicaments traitant l'épilepsie, la tuberculose, le Sida, etc.;
  • utilisation de la contraception d'urgence plusieurs fois dans le même cycle.

 

Effets secondaires

contraception urgence

Les pilules du lendemain sont en général bien supportées. Cependant, certains effets indésirables peuvent survenir comme les nausées, céphalées, douleurs abdominales, vertiges, saignements, diarrhée, tension au niveau des seins.
Ceux-ci disparaissent généralement dans les 48 heures.
A la suite de la prise de ces médicaments, les règles peuvent êtres décalées.

Grossesse

En cas de retard de règles de plus de 5 jours, il est recommandé de réaliser un test de grossesse.

La pilule du lendemain doit être utilisée de manière occasionnelle. Elle ne peut pas remplacer la prise d'une contraception régulière associée à un suivi médical.

Après la prise d'une pilule du lendemain, une contraception par méthode barrière est indispensable jusqu'à la fin du cycle. L'utilisation d'une méthode efficace doit directement être employée pour le cycle suivant.

Votre médecin vous aidera à choisir une contraception/méthode adaptée à votre situation.

 



Retour à la page précédente