Comprendre la lactation

L'allaitement : comment ça marche ?

Pendant la grossesse
photo-efficacite-allaitement-2

Votre capacité à produire du lait (lactogenèse) se prépare bien avant la naissance de votre bébé. Ce processus commence vers le quatrième mois de grossesse, pour être complet aux environs du vingtième jour après la naissance.

La synthèse du colostrum et de sa composition spécifique (chlorure de sodium, lactose, anticorps,...) débute en milieu de grossesse, et se fait par effet de la prolactine, tout en étant freinée par l'effet de la progestérone (hormone qui permet le maintien et l'évolution de la grossesse).

Une fois la naissance survenue et le placenta expulsé, le taux de progestérone présent dans votre sang chute en 3 à 4 jours et déclenche ainsi la production de lait de transition, puis de lait mature.

Le démarrage de la lactation

La lactogenèse (ou fonction de lactation) est provoquée par deux processus :

  • l'expulsion du placenta, qui provoque la chute de la progestérone, hormone freinant l'action de la prolactine sur la glande mammaire, notamment pendant votre grossesse.

  • la succion, provoquant des tractions successives sur le mamelon et l'aréole, envoie un signal à votre cerveau qui répond en sécrétant les deux hormones nécessaires à la mise en route de l'allaitement : la prolactine et l'ocytocine.

La « montée de lait »

Aux alentours du troisième ou quatrième jour, survient une grande modification hormonale. La progestérone présente pendant la grossesse chute brutalement, entraînant un important déséquilibre, mais permettant à la prolactine de jouer pleinement son rôle (démarrage de la lactation et sécrétion du lait de transition).

Ce bouleversement hormonal induit :

  • une sensibilité émotionnelle chez la mère,

  • une hypersensibilité des mamelons (sans lésions),

  • une augmentation variable du volume des seins. Ce phénomène appelé également montée de lait, correspond à une congestion sanguine et lymphatique de votre glande mammaire. Cette congestion et cette hypersensibilité des mamelons doivent disparaître spontanément au bout d'une dizaine de jours.

Le lait de transition et le lait mature

A partir du quatrième jour, le colostrum laisse la place progressivement à un lait plus blanc, sous l’effet de la prolactine.

Ensuite, entre 4 à 6 semaines après la naissance, ce lait plus blanc laisse la place à ce qu'on appelle le lait mature : plus translucide, plus riche en graisses et en galactose, composé d'éléments indispensables à la croissance de votre enfant.

A la Clinique Bohler, une équipe de consultante en lactation assure les préparations et consultations pré et post-natales, et passe vous voir lors de votre séjour en cas de besoin.

Elles ont également en charge la formation des soignantes en allaitement. Cette formation est basée notamment sur la connaissance approfondie de la physiologie de la lactation.

Toutes ces démarches sont mises en place depuis plusieurs années pour soutenir au mieux les mères qui ont choisi l'allaitement maternel.

 

 

 

POUR ALLER PLUS LOIN ...

Parcourez tous les objets E-Learning associés à cette "fiche connaissance"

 

 

 



Retour à la page précédente