La période postopératoire

Après deux heures de surveillance rapprochée, vous regagnez votre chambre avec votre bébé et votre conjoint.
Pendant les quelques jours que vous passerez à la maternité, vous allez pouvoir récupérer de l'intervention et préparer le retour à la maison avec bébé.

Que va-t-il se passer les jours suivant la césarienne ?

Durant les premières 24 heures, le personnel soignant effectue un contrôle régulier de votre état général afin d'évaluer différents paramètres comme :

  • la douleur;
  • les lochies et l'involution utérine;
  • la plaie opératoire;
  • la diurèse;
  • les perfusions en cours;
  • la reprise du transit.

Cette surveillance est allégée les jours suivants en fonction de l'évolution de votre état de santé.

Prise en charge de la douleur

Le soulagement de la douleur est une des priorités de l'équipe soignante. Le protocole antidouleur instauré en salle de réveil est poursuivi selon la prescription médicale.
La mobilisation pouvant être limitée et difficile les premières 24 heures, un lit demi-lune peut être installé à votre lit. Cela permet à la maman d'accéder à son bébé en toute sécurité, sans trop se mobiliser et permet de renforcer le lien mère-enfant.

lit demi lune bebe cbkelLe premier lever s'effectue, avec l'aide de la soignante en fin de journée ou le lendemain matin de l'intervention. Par la suite, le passage d'une kinésithérapeute permet d'effectuer des exercices de mobilisation et de prévention nécessaire à une « remise en forme » en douceur. 

La surveillance utérine

Après un accouchement, par voie basse comme par césarienne, l'utérus reprend petit à petit son volume et sa place initiale grâce à des contractions. Ce phénomène (involution utérine) peut durer jusqu'à 6 semaines.

Aussi, des pertes de sang appelées lochies surviennent. De quantité moindre après une césarienne, par rapport à un accouchement voie basse, elles augmentent au fil des jours.

Ces deux phénomènes sont normaux et témoignent d'un processus naturel mis en place par votre corps pour récupérer de l'accouchement. Ces deux paramètres sont cependant régulièrement surveillés par l'équipe soignante.

Surveillance et soin de la plaie opératoire

En règle générale, la cicatrice est recouverte de stéristrips. En cas de souillures, les stéristrips sont directement changés et la plaie désinfectée.
Si un pansement recouvre la cicatrice, celui-ci est ôté le deuxième jour pour vous permettre de prendre une douche.

Les fils non résorbables ou les agrafes sont rarement retirés le jour du départ. Un rendez-vous est fixé en policlinique quelques jours après votre sortie.

Surveillance de la diurèse

La diurèse est contrôlée jusqu'à l'ablation de la sonde vésicale (+/- 24 heures post-op).

Surveillance des perfusions

Les perfusions restent généralement en place 24 heures après l'intervention. La perméabilité et le point de ponction sont régulièrement vérifiés par les soignantes.
Après le retrait du cathéter (48 heures après la césarienne), la plupart des médicaments peuvent être donnés par voie orale.

Surveillance de la reprise du transit

L'émission des premiers gaz annonce souvent la reprise d'un transit normal. Le retour des selles normales peut, lui, prendre plusieurs jours. En cas de difficultés, n'hésitez pas en parler aux soignantes.
La reprise de l'alimentation dépend de votre gynécologue.
Généralement, vous pouvez commencer à boire 6 heures après l'intervention. Si tout se passe bien (absence de nausée et/ou vomissement), un repas léger vous est servi dans les heures qui suivent.

Surveillance du risque thromboembolique

Cette surveillance consiste en :

  • une surveillance clinique des membres inférieurs (recherche de rougeurs, œdème, douleur, etc.);
  • la prévention (diverses mesures préventives);
  • la mise en place de bas de contention déjà avant l'intervention;
  • lever précoce;
  • l'injection d'un anti-coagulant 1 fois par jour par voie sous-cutanée.

La durée du séjour hospitalier dépend de votre état de santé et de celui de bébé. Elle est souvent comprise entre 4 et 6 jours. La date de sortie est une décision conjointe du gynécologue et du pédiatre. Il faut savoir que le temps de récupération après une césarienne est plus long que pour un accouchement voie basse.

cesarienne postope

Durant cette période, en complément des soins postopératoires, le personnel soignant vous apporte à vous et votre bébé un soutien adapté à vos besoins :

  • dans les gestes du quotidien : aller à la douche, se déplacer, se lever, etc.;
  • pour allaiter ou donner le biberon;
  • pour les soins de bébé;
  • en vous donnant des conseils pour le retour à domicile;
  • en vous accompagnant dans votre statut de parents.

 



Retour à la page précédente

CBK-interactif

Séance LIVE

"Allaitement"

le Jeudi 16.11.2017
de 15h30 à 17h30